Actualité Scientifique

Collège Ostéopathique Européen

Les chiens pour diagnostiquer le cancer ?

« Grâce à un odorat au moins dix fois plus puissant que celui de l’homme et une excellente mémoire olfactive, le chien s’est avéré capable de déceler différentes sortes de tumeurs. Le cancer a une odeur. Expérience après expérience, les scientifiques rapportent la preuve qu’un chien bien dressé est capable de flairer les tumeurs avec une surprenante fiabilité. » Lire la suite

Source: Reseau international. 31.03.2015

Le maïs, les rats et l’urgence de l’expertise

« Pour l’opinion, la cause est probablement entendue. Les images chocs de rats déformés par de gigantesques tumeurs attribuées à la consommation d’un maïs transgénique achèveront de jeter l’opprobre sur les biotechnologies végétales. A raison ? A tort ? Les travaux publiés par le biologiste français Gilles-Eric Séralini (Le Monde du 21 septembre), accompagnés d’une opération de communication sans précédent – deux livres et un documentaire – ne constituent en tout cas en aucune manière une preuve définitive de la toxicité du maïs NK603…. » Lire la suite

Source : LE MONDE | 21.09.2012