Actualité Scientifique

Collège Ostéopathique Européen

Le microbiote, un élément protecteur essentiel

« Le corps humain est constitué de quelque mille milliards de cellules… mais de dix à cent fois plus de cellules bactériennes, qui vivent sur ses muqueuses (intestin, poumon, peau, etc.). L’ADN humain compte environ 20 000 gènes, mais l’ensemble des ADN des micro-organismes (bactéries, virus et champignons) présents en permanence à la surface ou à l’intérieur du corps humain en compte plus d’un million….. » Lire la suite

Source : LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | 18.11.2013

La flore intestinale joue avec notre mental

« Chaque être humain héberge dans son intestin un écosystème composé de dix fois plus de bactéries que notre corps ne contient de cellules. L’ensemble des génomes de ces microorganismes constitue ce que les biologistes appellent le métagénome intestinal humain. Objet d’intenses recherches, il a été la vedette du congrès international MetaHIT, qui a réuni 600 chercheurs à Paris du 19 au 21 mars…. » Lire la suite

Le Monde.fr science et techno | 23.03.2012. Marc Gozlan

Obésité : la piste des césariennes

« Alors que le nombre d’accouchements par césarienne est en augmentation dans de nombreux pays, une équipe américaine sème le doute en évoquant un éventuel lien entre ce mode d’accouchement et l’obésité infantile. Selon une étude conduite par Susanna Huh (hôpital pédiatrique de Boston), publiée le 23 mai sur le site Internet de la revue Archives of Disease in Childhood, le taux d’obésité à l’âge de 3 ans est deux fois plus élevé chez les enfants nés par césarienne (15,7 %) que chez ceux nés par voie basse (7,5 %). Ces dernières années, plusieurs études ont trouvé un risque accru d’allergies (asthme, rhinites…) chez les bambins issus de césarienne… » (lire la suite)

Références: Cabut, Sandrine. Le Monde : Science et technologie, article du 08.06.2012.
Lien: Obésité : la piste des césariennes