Actualité Scientifique

Collège Ostéopathique Européen

Le sport en chambre en est-il vraiment un ?

« La science improbable ose tout et c’est même à ça qu’on la reconnaît. Rien ne l’arrête, pas même les frontières de l’intime et de l’alcôve. On se souvient par exemple du chercheur britannique Giles Brindley qui n’hésita pas, lors d’un colloque d’urologie à Las Vegas en 1983, à baisser culotte pour montrer au public tétanisé le prodigieux effet d’une injection de papavérine dans son propre pénis, inaugurant l’ère de l’érection médicamenteuse…. ». Lire la suite

Source : LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | 18.11.2013. Pierre Barthélémy

De l’évolution des techniques corporelles

George Vigarello, historien à l’EHESS, note que le corps d’un sportif est une unité fonctionnelle que l’on a depuis longtemps orientée vers la recherche de l’efficacité technique débarrassée des modèles esthétiques et éthiques antérieurs. Pour améliorer ses performances, un sportif peut utiliser des moyens empiriques, fait de tâtonnements, d’essais, qui ne nécessitent pas nécessairement une démarche « savante ». A force d’être reproduits, répétés, les gestes et les techniques pourront être transmis.

Source vidéo : CNRS Multimédia